• Accueil

  • Du 10 au 23 juillet 2016 j'ai effectué un tour de Bourgogne à vélo en solitaire, au départ et à l'arrivée de Villejuif (94). 1.140 kilomètres à travers l'Île-de-France (Val-de-Marne, Essonne, Seine-et-Marne), la Bourgogne (Yonne, Côte d'Or, Saône et Loire, Nièvre) et un peu l'Auvergne (Allier). 14 jours dont une journée sans pédaler. Des supers moments à regarder les paysages, à écouter le chant des oiseaux (une véritable source d'inspiration), à pédaler, à voir et revoir quelques ami-e-s... Great ! :-)

    Vidéo : 

    Une sélection de photos : 

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016

    Voyage à vélo : tour de Bourgogne au départ et à l'arrivée de Villejuif (94) du 10 au 23 juillet 2016


    votre commentaire
  • C'est avec un soleil radieux, un vent quasiment nul et une météo annonçant 25 degrés dans l'après-midi et après un petit déjeuner copieux que je suis partie dans la matinée, un peu avant 10 heures. Depuis cet hiver les kilomètres effectués à vélo étaient bien moins importants que ceux du printemps, de l'été et de l'automne derniers. L'hiver étant terminé, ma motivation à ressortir sur de plus longues distances s'est concrétisée ce dimanche avec l'objectif d'atteindre Melun au départ de chez moi, à Villejuif (94) par les bords de Seine puis la D448 à partir de Draveil (91) pour continuer sur la D446 et enfin la D346 et de refaire plus ou moins le même parcours pour le retour. Un trajet fait à plusieurs reprises qui permet de rouler dans un cadre calme et agréable sur les bords de Seine puis en traversant/longeant plusieurs forêts dont la Forêt de Sénart (91) et celle de Rougeau (77). Ces petites départementales sont bien moins utilisées le dimanche par les automobilistes, c'est ainsi l'occasion de rouler à vélo sans stress et d'apprécier les paysages à leurs juste valeurs. 

    J'ai rencontré/doublé/fait doublé des cyclistes en club, en famille, entre ami-e-s, en solitaire comme moi. Nombreux et nombreuses étaient celles et ceux qui ont profité de ces rayons de soleil pour ressortir leur vélo coincé dans la cave. Pour la petite anecdote fort sympathique, ma casquette (pour la pluie) posée sur le porte bagage arrière avait décidé de sauter toute seule, s'en m'en parler au préalable. Lorsque je m'en suis aperçue, elle était bien loin derrière. J'espérais la retrouver à mon retour sans trop y croire, il faut bien l'avouer. Je n'ai pas regretté lors du retour de jeter un oeuil de l'autre côté de la route car pour mon plus grand plaisir,  elle m'y attendait gentiment.

    Agréable sortie même si j'ai réussi à me perdre un peu à Soisy-sur-Seine (91) et à Villeneuve-le-Roi (94) ce qui a fait augmenter de quelques kilomètres supplémentaires le trajet initiale et ainsi de dépasser les 110 km, 112,370 plus précisément. Je suis restée sur la selle pendant 5h40, ce qui amène à une moyenne de 19,80 km/h (ne rigolez pas !). J'ai fait deux poses rapides de prise de photos, une autre pour déjeuner relativement rapidement et voilà, vous savez tout, ou presque !

    Photos (cliquez sur les photos pour les agrandir) :

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017

    Randonnée à travers le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne - 9 avril 2017


    votre commentaire
  • 32ème édition du festival du voyage à vélo qui s'est tenu le week-end des 14 et 15 janvier 2017 dans deux espaces culturels municipaux de la ville de Vincennes (situés à une centaine de mètres de l'un de l'autre donc aucune difficulté pour la distance), dans le Val-de-Marne, à quelques centaines de mètres de Paris et du bois de Vincennes. N'habitant qu'à une 12 douzaines de kilomètres, quelle aubaine et quel plaisir de m'y rendre le samedi. Le programme est chargé, entre conférences, débats, projections, informations, stands d'exposants (vélos, matériel pour voyager, tentes...), d'associations faisant la promotion du vélo et du voyage à vélo, de voyageurs et voyageuses avec leur DVD, livres, une exposition avec de magnifiques photos de Lucia Belloro (voyageuse à vélo et photographe !), etc.

    Je suis arrivée un peu avant midi, juste le temps de pendre un peu mes repaires avant que la conférence-débat "Le smartphone en voyage à vélo : tout ce que vous pouvez lui demander" ne commence. Mon vieux iphone ne me servant qu'à l'envoi de SMS, je suis très largement dépassée par toutes les nouvelles technologies des smart, des "i" et des tablettes. Raison de plus pour m'informer quant aux différentes fonctionnalités et il y a de quoi apprendre ! Mais armez-vous d'un moyen pour recharger les batteries car ces différentes possibilités utilisent plus d'énergie que le simple envoi de deux ou trois sms journalier. 

    Avant la prochaine conférence, je me rends dans les espaces réservés aux stands. D'abord associatif avec MDB (Mieux se Déplace à Bicyclette), le Randonneur, la Fédération Française de Cyclotourisme, Vincennes à Vélo, af3v (Association Française pour le développement des Véloroutes et des Voies Vertes), Cyclo-trans-Europe, des stands sur la promotion des tandems, des monocycles, un proposant des guides d'itinéraire avec plans, lieux de camping, de ravitaillement, entre autres et j'en oublie très certainement. De quoi bien s'informer et de compléter par la suite ses connaissances avec la documentation prise. A côté se situe une cafétéria afin que le public puisse se restaurer mais vu le peu d'aliments sans produit animal (je suis végétalienne pour les animaux), je suis sortie quelques instants à l'extérieur pour acheter de quoi déjeuner (j'avais oublié avant de partir de prendre sur la table ce que j'avais préparé).  De retour dans la grande salle, j'ai visité le coin des voyageurs et voyageuses avec différents stands malheureusement pas toujours accessibles tant le public est nombreux. Trois revues  font partie du lot : "200, le vélo de route autrement" dont le dernier numéro en date (11) est sorti en début de semaine. Plus de 130 pages d'articles intéressants, de magnifiques photos. C'est devenu avec Carnets d'Aventures mes deux revues indispensables ! Et justement Carnets d'Aventures étaient également présents, le voyage nature sans moteur, sans assistance et en bivouac, tel est le "moteur" (ahah !) de ce magazine trimestriel (comme "200") qui a sorti à ce jour 46 numéros + des hors séries. La 3ème est "Cycle" un magazine que je connais moins, avec de nombreuses pages et la passion qui fleurit autour. Le reste de l'espace était réservé aux livres, DVD, photos de voyageuses, de voyageurs à vélo, présent-e-s durant le festival afin de présenter leur voyage après une projection ou pas. J'ai ainsi pu me procurer le livre qui me faisait tant envier depuis quelques semaines : "A titre-d'elles, femmes, vélo et liberté" qui n'est pas spécifique au voyage mais trace un portrait d'une trentaine de femmes qui racontent leur passion pour le vélo. Il est écrit par Claude Marthaler (voir photo un peu plus bas), connu pour avoir voyagé à vélo pendant 16 ans, dont 7 pour faire un tour du monde. Il a publié huit ouvrages, certains retraçant ses voyages. Deux documentaires télévisés lui ont été consacrés : "La fin du voyage" (2003) et "Claude Marthaler, embrasser la terre" (2015).

    Place maintenant à une autre conférence suivie d'un débat tandis que d'autres projections avaient lieu dans un autre espace de 523 places (et toujours plein à craquer !). Le sujet : "Se régaler en voyage à vélo : matériel, produits locaux et recettes faciles" animée par Caroline Lopez, Anthony Laguerre, tous les deux auteurs du livre "Cuisin'Situ" (comment se nourrir en itinérance avec les ressources naturelle trouvées sur place et un matériel minimaliste pour cuisiner) et ont fait durant une année un tour du monde à Brompton (marque d'un vélo pliant). Egalement présent un autre couple ainsi qu'un spécialiste amateur en diététique. Malgré que le sujet m'intéressait moyennement j'ai bien réussi à le suivre grâce aux interventions habilement menées. Sinon, on peut très bien manger en prenant du plaisir sans tuer et faire tuer des animaux, voilà, c'est dit et c'est moi qui le dit ! :-)

    Une vingtaine de minutes plus tard, la salle allaient être archi-pleine (200 places) pour la projection de trois documentaires (seules les projections sont payantes). Le premier "En Guinée Conakry" de Dominique et Michel Gony. Le couple est parti de Toulouse en octobre 2011 pour un voyage autour du monde à durée indéterminée. Le film illustre leur séjour de 2 mois en Guinée Conakry en novembre et décembre 2013. Michel et Dominique sont revenu-e-s en France pendant peu de temps pour faire la connaissance de leur petit fille née récemment, ce qui nous a valu la chance de les voir présenter leur voyage et de répondre aux questions du public. Le second "Rolling in the Alps" de Valérie Planchenault et Laurent Crestant. Une traversée des Alpes de Nice à Genève en 1 mois et 1.200 kilomètres, en VTT et en semi autonomie à travers plusieurs massifs aussi différents qu'extraordinaires, en Suisse, en France et en Italie. Il faut dire que Valérie et Laurent ont tout connu : les galères (pluie, boue, chemin de 30 centimètres avec précipice sur le côté...) et de supers moments de pur bonheur. C'est ça le voyage ! Malheureusement le couple étant malade, aucun-e n'a pas pu se déplacer alors nous nous sommes contenté-e-s de ces 26 minutes. Une vidéo bien menée, avec beaucoup d'humour (ça fait mieux passer les galères ! :-) Et pour finir, "Découvertes en chaînes : escapade de 20 mois en Asie" de Martine et Dominique Grault. Martine et Dominique ont décroché les mythes qui les faisaient rêver et nous emmènent dans leur itinérance de 24.000 kilomètres sur les traces de Marco Polo jusqu'aux hauts plateaux tibétains, par des pistes défoncées, déserts, cols interminables, forêts tropicales, taïga... L'incroyable hospitalité qu'ils rencontrent a donné un réel sens à leur voyage.

    Des images, des mots, des vidéos, des rencontrent plein la tête. Une journée qui fait rêver et c'est ce genre de moment qui me booste et qui m'a permis de partir en solitaire à l'aventure. Non, pas pour un tour du monde, ni un tour d'Europe mais 8 jours/718 km en 2015 à travers l'Ie-de-France, l'Oise et la Normandie et 2 semaines/1.140 km en 2016 en  l'Ile-de-France et en Bourgogne. C'est mon vent de liberté ! :-)

    J'ai passé une très bonne journée grâce à un festival bien organisé, intéressant et j'en suis ressortie avec des idées plein la tête, ouai ! :-)

    Le festival du voyage à vélo est organisé par CCI  (Cyclo-Camping International) qui édite une revue trimestrielle, un manuel du voyage à vélo,  organise des sorties à vélo (d'un week-end à 15 jours), met en place un CAC (Cyclo Accueil Cyclo - accueil gratuit de cyclo-voyageurs par des cyclo-voyageurs), propose des fiches d'information par pays, un site internet de plus en plus complet. Merci à toute l'équipe ! :-)

    La bande annonce : 

     

    Le programme complet des deux jours.

    Mon compte rendu du festival de 2016.

     

     Photos :

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photo)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos) 

    Festival La roue tourne. Plus d'information : https://larouetournefestival.wordpress.com

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos)

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos)

    Claude Marthaler :

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos) 

    Conférence-débat "Se régaler en voyage à vélo : matériel, produits locaux et recettes faciles" :

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos)

    Michel et Dominique Gony (à droite) :

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos)

    Martine et Dominique Grault :

    Festival du voyage à vélo 2017 à Vincennes (compte rendu et photos)


    votre commentaire
  • Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)Le soleil brille depuis quelques jours, c'était l'occasion rêvée d'effectuer une sympathique sortie le long du canal de l'Ourcq, en évitant soigneusement le dimanche pour être éloignée de la foule (marcheurs, joggers, cyclistes...). Départ de chez moi à Villejuif en fin de matinée. Le temps est froid, environ 5 degrés mais à vélo on se réchauffe rapidement, il suffit de pédaler ! :-) Direction Paris pour rejoindre le parc de la Villette, dans le 19ème arrondissement (nord-est) où se trouve le départ de la piste cyclable du canal de l'Ourcq. Mais avant je passe par la RD7 avec la ville du Kremlin-Bicêtre, puis la Porte d'Italie qui annonce le début de Paris, place d'Italie, boulevard de l'Hôpital, Bastille, République puis je récupère le quai de Jemmapes (quai où se trouve Cyclable, mon concessionnaire vélos), quai de la Loire, quai de la Marne. J'aurais presque pu y aller les yeux fermer tellement je connais cette itinéraire. Arrivée au parc de la Villette (avec la Cité des Sciences et de l'Industrie, le Zénith), je suis la piste cyclable qui m'amène le long du Canal de l'Ourcq.

    Le début est assez industriel (Pantin, Bondy), avec des usines tout du long, ce n'est pas la partie la plus agréable mais j'évite néanmoins la circulation automobile. Il fait toujours aussi beau, c'est une agréable randonnée qui s'annonce surtout lorsque j'arrive à Sevran avec son super parc. La piste passe dedans, l'occasion de profiter des nombreux arbres et de la tranquillité. Plus on s'éloigne de Paris et plus les paysages sont sympathiques, avec bien sûr toujours le canal et des arbres de plus en plus nombreux, de la verdure, des oiseaux qui se reposent sur l'eau. Je roule ainsi jusqu'à Claye-Souilly, en Seine-et-Marne (77). Après, cela devient un chemin de halage non autorisé aux cyclistes. A priori il est tout de même possible de l'emprunter en se faisant discret. Je n'ai encore jamais tenté. Le canal de l'Ourcq fait 110 kilomètres. En comptant l'aller et le retour + 30 kilomètres pour me rendre au lieu de départ, soit 250 km en tout, ce que je ne peux pas effectuer en une seule journée. Un jour peut-être, sur deux jours en été, lorsque les journées sont longues.

    Le retour s'effectue tout simplement, me remémorant les passages à prendre, à droite ou à gauche du canal car ce n'est pas toujours évident à saisir. Je rentre at home à 16 heures. Douche bien méritée ! 76 kilomètres au total, en passant par le Val-de-Marne (juste quelques kilomètres), Paris, la Seine-Saint-Denis (93) et la Seine-et-Marne (77). J'ai rencontré sur mon parcours des joggers, des cyclistes, des chiens en promenade, des marcheurs mais en quantité limité par rapport à un dimanche, ce qui n'est pas déplaisant. Et à Paris, devinez qui ai-je le plus rencontré ? Des automobilistes !

    L'histoire du Canal de l'Ourcq, de 1415 à nos jours : http://www.aufildelourcq.org/histoire/index.php

     

    Photos :

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km) 

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

    Randonnée sur le canal de l'Ourcq - 5 décembre 2016 (76 km)

     


    votre commentaire
  • Cyclo-Camping International # 140 (automne 2016)C'est à chaque fois un grand plaisir lorsque je découvre dans ma boîte aux lettres un nouveau numéro de la revue Cyclo-Camping International, éditée par l'association du même nom. CCI est une association loi 1901 qui en plus d'éditer la revue et le manuel (livre papier) du voyage à vélo, organise le festival du voyage à vélo dont la 38ème édition se tiendra à Vincennes (94) les 14 et 15 janvier 2017, organise des sorties à vélo de 2 à 15 jours, gère un site internet et un forum (ce dernier est accessible aux adhérent-e-s), propose des fiches d'informations pratiques sur une multitude de pays, etc.

    Depuis plusieurs numéros la revue est tout en couleur et la mise en page est toujours aussi bien soignée. Ce sont les adhérent-e-s de CCI qui alimentent chaque numéro avec des comptes rendus, des témoignages, des photos de voyages. Cette fois-ci, nous voyageons virtuellement dans les Andes (Amérique du Sud) avec un couple et leurs 3 enfants, ce qui démontrent une nouvelle fois que partir avec des enfants même dans des pays lointains et difficiles (état des routes, météo...) est possible. Une autre famille (2 adultes et 2 enfants) est partie 10 mois en Amérique du Nord. Elle concentre son récit sur la traversée d'une partie des Rocheuses canadiennes et américaines. Témoignage d'un couple qui a pédalé une semaine dans la région de la Gran Sabana, dans le sud-est du Venezuela. C'était un test en prévision d'un plus grand voyage. Marc a attendu la retraite pour effectuer un tour du monde pendant 5 ans/111.000 kilomètres. Il expose dans un article un petit bilan plein de sagesse et d'optimisme. Grâce à la revue du Touring Club de France de septembre 1910 (non, ce n'est pas une erreur de frappe !), nous avons droit à la publication d'un extrait d'un article de la traversée de Madagascar. Egalement, entre autres, des comptes rendus de sorties organisées par CCI, des brèves, la 2ème partie de l'anti-manuel du voyage à vélo (humour garanti !), la rubrique "Biblio" qui propose dans chaque numéro une sélection de 4 présentations de livres sur le voyage à vélo, extraites de l'indispensables blog Biblio-cycles. Les articles et les photos sont toujours de qualité.

    Une revue qui fait rêver et après chaque lecture, on se dit que nous aussi nous pouvons le faire même si ce n'est pas une obligation de partir à l'autre bout du monde pendant 2 ans pour s'évader, pour découvrir d'autres choses. On peut juste partir de chez soi pour quelques jours ou semaines, tout est une question d'envie, de sensibilité, de budget, de moyen... le principal étant de prendre du plaisir et d'oser s'affranchir des chaînes que l'on se met, inconsciemment ou pas. C'est ça aussi la liberté : faire des choix qui nous permettent de perpétuellement évoluer.

    32 pages A4 en couleur. Disponible par abonnement/adhésion et lors de stands sur des festivals, salons lorsque le CCI y est présent.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique