• Accueil

  • Les 20 et 21 janvier 2018 s'est déroulé le 33ème (le 4ème en ce qui me concerne) festival du voyage à vélo à Vincennes (Val-de-Marne) à deux coups de pédales de Paris et organisé par Cyclo Camping International. Je m'y suis malheureusement rendue le samedi en transport en commun. En effet, depuis 6 mois je souffre d'une tendinite à l'extenseur du gros orteil (tendon qui va du gros orteil jusqu'au tibia) qui m'empêche de pédaler et qui s'est déclarée lors du dernier jour de mon petit voyage en juillet dernier. Ce festival est l'occasion d'assister à des projections, à des conférences, s'informer, échanger avec des voyageurs et voyageuses et aussi de rêver ! Cette année et pour la première fois une troisième salle servait d'atelier de réparation. Je ne vous en dirai pas plus car je n'ai pas eu l'occasion de m'y rendre, ni à l'exposition photos de Heinz Stücke au RER Vincennes.

    Arrivée vers 10 h 30 le samedi, j'ai fait le tour des associations présentes comme MDB (Mieux se Déplacer à Bicyclette), France-HPV (Véhicule à Propulsion Humaine),  Cyclo Trans-Europe, la Fédération française de cyclotourisme, L'heureux cyclageLes amis du randonneur, af3v, ou Cinécyclo, les revues Carnets d'Aventures, 200, Cycle !, des stands également de voyageurs et voyageuses à vélo avec leur(s) livre(s) ou DVD, des boutiques et entreprises comme CyclableRando boutique ou Rando Cycles. La liste complète est par ici. Bref, beaucoup de choses à voir. 

    12h30. J'assiste à  la première conférence-débat ayant pour thème "Préparer son vélo pour voyager" avec une salle pleine à craquer. Quel type de vélo, de freins, outillage, source d'énergie, etc. en partant de l'expérience du conférencier qui a également présenté deux vélos avec lesquels il a déjà voyagé. Intéressant et parfois trop technique pour moi. Petite pause histoire de se dégourdir les jambes sachant que je vais enchaîner sur une autre conférence puis assister à des projections.

    15h30. Comment communiquer sur internet avant/pendant et après le voyage à vélo. Les différents supports : instagram, facebook, youtube, vimeo, blog, site internet... Créer son site internet bien avant le voyage afin qu'il puisse déjà être référencé, le budget d'un site internet, etc. Intéressant même si je n'ai pas l'intention de créer un site tout beau, tout chaud ! :-)

    17h30. Salle comble pour assiter à la 3ème séance de la journée. Premier film "Rencontre avec les animaux". Montage sympa qui aurait mérité de durer plus longtemps que 3 minutes. Les animaux rencontrés sur la route d'Olivier Godin : biche, sanglier, lapins, tortue... un bel avant goût avant le deuxième documentaire "L'étranger et l'enfant peul". Vincent de l'association Cinécyclo est parti au Sénégal et a été rejoint sur place par Yoro pour démarrer le Cinécylo Tour avec un vélo cargo. 6 mois, 3.000 kilomètres, 101 projections, 10.000 spectateurs et spectatrices. Projection de films projetés sur une toile de tarp sur le thème de l'écologie afin de sensibiliser le public. L'électricité est produite grâce à une génératrice à pédales. Une excellente initiative qui permet d'allier écologie, solidarité et échanges. Vincent a également organisé d'autres tournées en France et une prochaine verra le jour l'année prochaine en Colombie. Le film d'une durée de 26 minutes intègre des photos de la tournée au Sénégal avec des enregistrements audio ainsi que des commentaires et une présentation. Il est admirablement bien réalisé. Une association et une initiative à soutenir. Le 3ème et dernier documentaire de cette séance s'intitule "Vél'horizons Europe sur l'Eurovélo 6, du Rhin à la mer noire". Catherine Spinewine, Olivier Bourguet et leurs filles de 8 et 10 ans Marine et Luna ont fait un petit tour d'Europe durant 5 mois le long de l'Eurovélo 6. Une trentaine de kilomètres journaliers pour atteindre Bucarest, la capitale de la Roumanie. De belles images et (entre autres) de l'humour sont au programme. Ce documentaire est la seconde partie du DVD qui a été réalisé. La famille a été également sorti un livre racontant leur périple européen. Nous avons également eu la chance et le privilège de voir et entendre Heinz Stücke. Cet allemand a voyagé en vélo pendant une cinquantaine d'années de façon presque continue. Né en 1940, il a commencé à voyager à 20 ans. Heinz souffre de la hanche mais cela ne l'empêche pas d'être très, très bavard ! :-)

    J'ai passé une très excellente journée, intéressante, motivante et plein de bonnes choses dans la tête. Et comme d'habitude, l'organisation était au top. Merci ! :-)

    Mes comptes rendus du festival du voyage à vélo à Vincennes 2016 et 2017.

    La bande annonce : 



    Heinz Stücke avec son vélo :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 

    Beaucoup de monde présent lors du festival :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 

    Stand de Daniel François :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 

    Certain-e-s y ont fait leurs emplettes !

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Banderole de l'association organisatrice du festival, Cyclo Camping International :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Richard est venu de Grenoble avec la très belle BD "Le voyage d'Aimé" de Nardo qui retrace le voyage à vélo d'une dizaine de jours en 1935 d'Aimé Juge. Il a également apporté un beau livret contenant des mots usuels en une quarantaine de langues + une compilation sur CD comprenant 84 groupes punk ayant pour thème le... vélo ! Un très bel objet également.                                      J'en parlerai plus longuement bientôt :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 

    Conférence-débat "Préparer son vélo pour voyager" :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Conférence-débat "Préparer son vélo pour voyager" :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Deuxième conférence-débat :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

     Un vélo cargo à l'extérieur de la salle de projection :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Exposition photos :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 

    Echange après la projection "L'étranger et l'enfant peul" avec Vincent Hanrion de l'association Cinécyclo :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 

    Après la projection  de "Vél'horizons Europe sur l'Eurovélo 6 : du Rhin à la mer noire" avec Catherine Spinewine                                 et ses deux filles Marine et Luna :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris

    Une salle comble et une photo de toutes les couleurs  ! :-) :

    Festival du voyage à vélo les 20 et 21 janvier 2018 à Paris 


    7 commentaires
  • Comme la vidéo de mon Tour de Bourgogne 2016, je l'ai réalisée avec les moyens du bord et avec peu de connaissances techniques. Le résultat est moyen et certainement répétitif par rapport à la précédente mais j'ai pris du plaisir à la faire et souhaite vous la faire partager.

     

    Comptes rendus journaliers avec de nombreuses photos de ce petit voyage

     

     


    1 commentaire
  • La conclusion de mon premier voyage étant toujours d'actualité, je la remets presqu'en intégralité car elle reflète ce que i'ai vécu durant ces 11 jours :

    Conclusion

    Un voyage qui m’a permis de penser plus sereinement au jour le jour, de vivre simplement au rythme des coups de pédales, des paysages, des rencontres, du vent, du soleil, de la pluie… Une sensation de bien être en regardant un coucher de soleil, des espaces verts, un plan d’eau ou un oiseau. Une rencontre, ne serait-ce qu’échanger quelques phrases ou un simple sourire, peut être synonyme de bien être pour la journée. Rouler, avancer pour découvrir, pour apprécier, pour regarder tout ce que la nature propose, loin des voyages organisés, des locations ou du club med. J’ai expérimenté l’art de voyager lentement qui apporte toute une réflexion sur le sens de la vie, les priorités, la liberté de me déplacer comme bon me semble. Une liberté qui m’a tellement apporté que je n’ai pas tous les mots pour expliquer ce que j’ai ressenti et ce que je ressens encore. Je suis heureuse d’avoir effectué ce petit voyage et encore plus de l’avoir fait seule afin de me retrouver, de mieux me connaitre, de penser positivement et sereinement même si certains moments furent parfois difficiles. La force justement c’est de pouvoir surmonter les épreuves difficiles et d’en garder une expérience positive, ce qui permet d’aller vers l’avant, toujours l’avant. J’ai encore beaucoup de travail à faire dans ce domaine, ce n’est que le début ! J 

    Si vous n’avez jamais voyagé à vélo, j’espère que ce carnet de voyage vous donnera envie d’expérimenter à votre tour  cette merveilleuse sensation que de se déplacer par la force de ses jambes (et de sa tête !), à plusieurs ou seul-e en découvrant des régions, des pays, des continents, le monde. J’espère aussi qu’il donnera envie à des femmes de partir seule malgré les à priori des un-e-s et des autres, je vous y encourage vivement. Vous y gagnerez en confiance, en autonomie, en liberté, joie. Tout un beau programme, non ? Arrêtons de nous donner des limites parce que nous sommes des femmes… 

     

    Retour à l'introduction : cliquez ici


    2 commentaires
  • Alors, retour chez moi ce soir ou demain soir ? Vu l'heure tardive (9h30) à laquelle je pars, il me semblerait bien que la deuxième option l'emporte. Après moult hésitations et en fonction des panneaux de direction trouvés, je ne passe pas à Orléans. J'arrive à trouver un pont qui m'amène au nord de la Loire par Saint-Jean-le-Blanc puis Saint-Jean-de-Braye (une bonne partie de la banlieue orléanaise a des noms de ville en "Saint"). Je suis la D960 jusqu'à Madié qui est parallèle à la Loire et j'attrape au vol la D709 qui me permet de décoller vers le nord jusqu'à Fay-aux-Loges, la D9 jusqu'à Beaune-la-Rolande en passant par Vitry-aux-Loges, Combreux, Boiscommun. La D28 jusqu'à Puiseaux puis direction Milly-la-Forêt, au sud de l'Essonne (91). Avant j'étais rentrée en Seine-et-Marne (77) et changé pour la dernière fois de région, celle d'où je suis originaire : l'Île-de-France.

    Vers le cinquantième kilomètre je ressens une légère douleur au pied gauche. Je desserre un peu le lacet pensant que le problème vient de là. En fin d'après-midi la circulation s'intensifie. C'est le début du week-end ou de vacances pour de nombreux automobilistes. A Corbeil-Essonnes, il me reste environ 35 kilomètres à rouler et j'en ai déjà fait 135. La douleur s'intensifie et je comprends qu'elle vient de la position du pied sur la pédale alors je change de position pour l'atténuer. Cela fonctionne un moment. J'ai dû contracter une tendinite surtout qu'hier j'ai déjà roulé 100 kilomètres et que depuis ce matin je pousse plus que d'habitude sur les pédales pour arriver à Villejuif ce soir. Ah, moi, quand je me mets des objectifs dans la tête comme si ma vie en dépendait ! Je ne vous conseille pas de faire pareil !

    A Corbeil-Essonnes, c'est la N7. Je sais qu'une piste cyclable existe jusqu'à Ris-Orangis. Je l'utilise et c'est vraiment cool parce que je ne sens pas du tout la N7 surtout à cette heure-ci au moment des départs. La douleur est de plus en plus forte mais je ne peux que continuer à pédaler pour rentrer. Je sais que je vais souffrir durant les prochains jours. De Ris-Orangis je rejoins Draveil puis Juvisy-sur-Orge par les bords de Seine puis Athis-Mons. J'entre dans le dernière département, le Val-de-Marne avec la ville d'Ablon-sur-Seine puis Villeneuve-le-Roi. Beaucoup de personnes sont de sorties pour assister aux différentes animations avant le feu d'artifice. Je me perds à Villeneuve-le-Roi dans un quartier pavillonnaire. Je tourne, je tourne. Impossible de trouver un panneau qui ferait débloquer la situation. C'est à ce moment-là qu'il se met à tomber une grosse averse. Je ne vois quasiment plus rien avec mes lunettes trempées, la nuit, des flaques d'eau un peu partout que je vois difficilement. Je me retrouve involontairement à Orly et vois enfin un panneau "Choisy-le-Roi - Vitry-sur-Seine". Waouh, sauvée ! Il pleut toujours mais moins fortement. Je trace dans Choisy-le-Roi puis arrive à Vitry-sur-Seine et au bout d'un moment j'aperçois l'Hôtel de Ville et je sais où il est situé. Un peu plus à droite au carrefour, c'est l'avenue des Malassis, celle qui monte bien mais ce n'est pas grave car dans 2 ou 3 kilomètre je serai at home. Je monte doucement et je ne peux éviter les larmes aux yeux en arrivant devant le panneau "Villejuif". J'y suis presque ! Presque 1.000 kilomètres, une sacrée aventure ! Je monte les affaires en deux fois jusqu'au 4ème étage, l'ascenseur n'existant pas dans mon immeuble. Ma chatte Colombine m'attend derrière la porte d'entrée de l'appartement et me fais la fête à sa manière. Il est 23h30. Waouh ! 170 kilomètres dans la journée, un record pour moi !

    11ème et dernière journée : jeudi 13 juillet 2017 - 170 km

    11ème et dernière journée : jeudi 13 juillet 2017 - 170 km

    11ème et dernière journée : jeudi 13 juillet 2017 - 170 km

    11ème et dernière journée : jeudi 13 juillet 2017 - 170 km

     Conclusion : cliquez ici

     


    3 commentaires
  • C'est au moment de déplier la tente que des gouttes commencent à tomber puis s'arrêtent rapidement. Je déplie, range, charge le matériel et au moment de partir la pluie revient. J'imagine que ça va être de courte durée mais pas cette fois-ci. La journée commence bien, c'est une averse ! Mais heureusement, la pluie ne revient pas. Le K-way sèche rapidement, seules les chaussures mettront un peu plus de temps. Je continue la route menant à Blois qui est à 8 kilomètres. Je m'arrête vers Madon pour une pause petit déjeuner dans une aire de jeux et de repos.

    Petit tour rapide dans Blois, en Loire-et-Cher, puis je passe d'agréables moments sur les bords de la Loire jusqu'à Muides-sur-Loire. Je m'arrête à Beaugency pour déjeuner. Il est déjà 15h45 lorsque je repars avec une soixantaine de kilomètres au compteur. Orléans approche ! Je croise toujours autant de cyclotouristes et aussi quelques randonneurs et randonneuses avec de gros sacs à dos. La partie suivante jusqu'à Orléans est plate, lice et les kilomètres défilent. Les paysages sont magnifiques et plus dégagées que d'habitude. Cette partie est un must sur plus de 20 kilomètres et je m'en donne à coeur joie à pédaler. A noter qu'à l'approche d'Orléans le logo de la Loire à vélo est régulièrement opposé au sol pour montrer la direction. Cela fait vraiment plaisir, bravo ! Je m'arrête à Olivet pour rejoindre le camping municipal. Un fléchage pour vélo est indiqué pour se rendre jusqu'à la ville. J'ai par contre eu du mal à trouver le camping. J'ai un peu tourné dans la ville mais grâce à 3 personnes et à leurs indications j'ai réussi finalement à le trouver. Le camping est complet, argh ! Heureusement, il réserve des places pour les voyageuses et voyageurs à vélo et je vais pouvoir en bénéficier, youpi ! A partir de demain je quitte la Loire pour rejoindre l'Île-de-France. J'ai encore changé de département depuis quelques kilomètres en me trouvant désormais dans le Loiret, toujours dans la région du Centre Val-de-Loire.

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    10ème journée : mercredi 12 juillet 2017 - 98 km

    11ème journée et dernière journée : cliquez ici


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique