• Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Sur les traces du Tour de France

    Le hasard (mais il n'y a jamais de hasard !) a fait que j'ai roulé dans la Haute Vallée de Chevreuse, le jour où le Tour de France a effectué sa dernière étape, de Rambouillet jusqu'à Paris, sur les Champs-Elysées. Mon arrivée était leur départ à 5 heures près.

    Mais revenons en arrière, quelques heures plus tôt, à 9h30 précisément. Départ de chez moi, à Villejuif dans le Val-de-Marne (94) avec un petit détour par l'Haÿ-les-Roses puis Chevilly-Larue. L'avenue empruntée longe les MIN (Marché d'Intérêt National) de Rungis, c'est l'un des plus grands marchés européens destiné à alimenter les professionnels de la région. A ce propos, certaines personnes font leurs provisions sur les marchés en pensant soutenir un petit producteur local. Il arrive parfois (souvent ?) que le vendeur s'approvisionne au MIN de Rungis... déception ! Je vois des cyclistes y rouler. Les MIN étant fermé le dimanche, c'est l'occasion pour un certain nombre de cyclistes du secteur (individuel ou en club) de rouler sur le lieu, une piste de 4,5 kilomètres + une autre qui peut s'enchaîner d'un peu moins de 2,5 kilomètres. Il m'arrive régulièrement de m'y rendre pour rouler (vous n'y allez pas pour les paysages !) en soirée et certains dimanches (autorisation le dimanche toute la journée et le reste de la semaine de 18 heures à 3 heures du matin).

    Je continue sur la piste cyclable de la RD7 (sur la nationale 7, on peut la prendre à 6 ou 7...), un très large trottoir incluant une piste pour les cyclistes. Entre piétons marchant dessus, poubelles, voire voitures stationnées dessus, ce n'est pas toujours évident d'y rouler sans encombre. Je reviens sur Villejuif puis l'Haÿ-les-Roses, changement de département déjà pour les Hauts-de-Seine. Comme je l'avais déjà expliqué, j'habite à quelques kilomètres de Paris mais aussi des Hauts-de-Seine (92) à dix de l'Essonne (91) et quelques kilomètres supplémentaires de la Seine-St-Denis (93). J'entre dans Bourg-la-Reine, Sceaux puis emprunte la D920 (N20), Antony, une ville qui fait beaucoup pour le développement du vélo avec ses pistes cyclables, ses feux où les cyclistes peuvent passer au rouge, à la condition d'être vigilent-e, of course. J'atteins le cinéma Le Select et je sais désormais que dans une centaine de mètres à droite j'irai en direction de la D67A puis la D60. Je suis maintenant dans l'Essonne à Massy avec un itinéraire qui emprunte la Veloscénie (Paris jusqu'au Mont-St-Michel pour cyclistes avec voies vertes, véloroutes, pistes cyclables...). C'est verdoyant, la forêt de Verrière est très proche ! Igny, Vauhallan (chouette nom de ville !), Saclay, Je prends la D36 pour peu de temps, une partie aménagée pour les bus, piétons et cyclistes. La D306 qui enchaînera rapidement avec la D906 qui ira jusqu'à ma destination, à savoir Rambouillet. Saint-Aubin, Gif-sur-Yvette avec une longue descente où tu te demandes comment tu va faire au retour. Je ne suis pas du tout à l'aise dans ces descentes, la peur qu'un véhicule me colle derrière où qui me double de trop près. Heureusement, rien de tout ça ! Tout va bien. On arrive justement à un relief plus vallonné. Je ne peux m'empêcher de penser au Tour de France et le franchissement des Alpes. Je commence à me prendre pour Egan Bernal, quel sacré coureur ! Je reviens vite à la réalité et croise de plus en plus de cyclistes. C'est sympa. J'arrive dans les Yvelines (78) par St-Rémy-les-Chevreuses et je suis désormais en plein dans le parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Cernay-la-ville et son musée du Petit Moulin (voir photo plus bas), dans une dizaine de kilomètres j'aurai atteint le Saint Graal, mon objectif : Rambouillet. Le ciel, tout blanc ce matin, est de plus en plus menaçant. Des nuages gris mais uniquement sur la gauche, peut-être j'éviterai une averse. Je n'ai jamais vu autant de cyclistes, une région vraiment idéale pour rouler à toute allure, ou pas, à vélo. Des clubs, des groupes, des individus. Au final, je suis l'une des seuls à ne pas avoir de vélo de route, ni le maillot d'une équipe. Beaucoup de cyclistes mais très peu de femmes cyclistes, je n'en ai croisées que quelques-unes. Peu de femmes sur les routes, un peu plus dans les villes. Heureusement que des associations comme Elles font du vélo existent.

    Doucement mais sûrement j'arrive à Rambouillet et fais demi-tour. Il est déjà presque 13 heures, 58 kilomètres parcourus. J'aimerais bien arriver chez moi pour 16 heures, histoire de me doucher et manger avant d'assister devant mon ordinateur à la finale de la coupe d'Europe de football (féminin, toujours préciser...) des U19 (19 ans et moins) et la dernière étape du Tour de France. Je m'arrête dans la forêt pour une petite pause, histoire de faire quelques étirements et manger une pomme. Retour avec le même itinéraire, je vois encore pas mal de cyclistes et s'ajoutent également des cyclotouristes. Des inscriptions sur le sol à la craie écrits par des... gilets jaunes. Un bon moyen de faire passer un message, en espérant qu'ils seront relayés dans les média. Le soleil fait parfois son apparition et en début d'après-midi lorsque c'est le cas, ça tape toujours assez fort. Je me répète à nouveau : la Haute Vallée de Chevreuse est un super coin que j'aimerais explorer plus en profondeur : il y a de quoi faire ! A Gif-sur-Yvette je me prends à nouveau pour Egan Bergal en montant la longue côte (qui était une descente le matin, vous me suivez ?) pour me donner du courage. En y allant mollo, ça ira... de toute façon comment pourrai-je rouler autrement ? 1,2 ou 1,3 km au compteur, c'est tout ? Elle paraissait si longue... non ! Et comment fait-on sur les routes de montagne, ah, oh secours ! Le retour me parait plus facile. Je me sens bien en  jambe, motivée, contente de moi. Ce sentiment ne me lâchera pas jusqu'à l'arrivée. 16 heures pile ! 

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)

    Randonnée dans la Haute Vallée de Chevreuse jusqu'à Rambouillet - 28 juillet 2019 (105 km)


  • Commentaires

    1
    J-B alias Corsa
    Mardi 30 Juillet à 09:30

    Merci de nous faire vivre tes sorties.

      • Mardi 30 Juillet à 17:48

        Et merci pour tes retours, c'est toujours agréable. happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :